ACCUEIL, INTÉGRATION ET ACTIVITÉS INTERCULTURELLES

Je veux connaître ma communauté d’accueil

Bienvenue

Le service de L’ANCRE (L’accueil, Accompagnement des Nouveaux arrivants et Conseils en Recherche d’Emploi) de la corporation du Droit à l’emploi est né en 2007. Ce service spécifique en matière d’immigration en Montérégie Est vise à favoriser l’établissement et l’intégration durable des personnes immigrantes sur le territoire.

Les activités sont financées grâce à la participation financière du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec (MIFI), de Services Québec ainsi que de la MRC du Haut-Richelieu. 


Le Quartier de l’emploi abrite sous le même toit les services du Droit à l’emploi et du COFFRE.

Pour accéder à tous les autres services offerts par le Quartier de l’emploi :

Mission

Le Droit à l’emploi a pour mission de favoriser l’intégration des hommes et des femmes en emploi et de contrer l’exclusion sociale. Le Droit à l’emploi a développé, avec les années, une expertise diversifiée grâce à ses programmes adaptés afin de recevoir différents types de clientèles : personnes de 45 ans et plus, travailleurs et travailleuses expérimentées et personnes issues de l’immigration.

Les valeurs suivantes guident nos interventions auprès de la clientèle ainsi que nos relations professionnelles entre collègues et se reflètent dans les services offerts :

Valeurs

Actualités Facebook

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

3 jours plus tôt

Service L'ancre

Suggestion hautement colorée pour débuter la fin de semaine. Voir plusVoir moins

4 jours plus tôt

Service L'ancre

[ À vos maillots! 💦 ] Sortez vos maillots, vos sandales et votre crème solaire, 𝐥𝐞𝐬 𝐣𝐞𝐮𝐱 𝐝’𝐞𝐚𝐮 𝐬𝐨𝐧𝐭 𝐨𝐮𝐯𝐞𝐫𝐭𝐬!

🔹 Nos 𝟗 𝐬𝐢𝐭𝐞𝐬 sont accessibles de 𝟗 𝐡 𝐚̀ 𝟐𝟏 𝐡, tous les jours.

Avec les températures chaudes annoncées ce week-end, on s’est dit que ça vous ferait plaisir qu’on devance la saison de quelques semaines. 😉

➕ Détails : sjsr.ca/baignade

𝐴̀ 𝑛𝑜𝑡𝑒𝑟 𝑞𝑢’𝑒𝑛 𝑟𝑎𝑖𝑠𝑜𝑛 𝑑𝑒 𝑡𝑟𝑎𝑣𝑎𝑢𝑥, 𝑙𝑒𝑠 𝑗𝑒𝑢𝑥 𝑑’𝑒𝑎𝑢 𝑑𝑢 𝑃𝑎𝑟𝑐 𝐽𝑜𝑖𝑒-𝑑𝑒-𝑉𝑖𝑣𝑟𝑒 𝑠𝑜𝑛𝑡 𝑓𝑒𝑟𝑚𝑒́𝑠. 𝐶𝑒𝑟𝑡𝑎𝑖𝑛𝑠 𝑏𝑙𝑜𝑐𝑠 𝑠𝑎𝑛𝑖𝑡𝑎𝑖𝑟𝑒𝑠 𝑝𝑜𝑢𝑟𝑟𝑎𝑖𝑒𝑛𝑡 𝑎𝑢𝑠𝑠𝑖 𝑑𝑒𝑚𝑒𝑢𝑟𝑒́𝑠 𝑓𝑒𝑟𝑚𝑒́𝑠 𝑑’𝑖𝑐𝑖 𝑙𝑎 𝑑𝑎𝑡𝑒 𝑜𝑓𝑓𝑖𝑐𝑖𝑒𝑙𝑙𝑒 𝑑’𝑜𝑢𝑣𝑒𝑟𝑡𝑢𝑟𝑒 𝑝𝑟𝑒́𝑣𝑢𝑒 𝑙𝑜𝑟𝑠 𝑑𝑢 𝑐𝑜𝑛𝑔𝑒́ 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝐹𝑒̂𝑡𝑒 𝑑𝑒𝑠 𝑃𝑎𝑡𝑟𝑖𝑜𝑡𝑒𝑠.

📸 Nicolas Mithieux
Voir plusVoir moins

2 semaines plus tôt

Service L'ancre

À lire dès aujourd’hui dans le Canada Français, l’histoire inspirante de Gnarou Mani.Gnarou Mani

Il y a de ces rencontres qui nous font sourire, croire en l’humanité et surtout qui nous donnent espoir. Mani Gnarou, originaire du Togo, en Afrique de l’Ouest, nous offre aujourd’hui son histoire de vie qui a été racontée lors d’une de ces rencontres où l’optimisme et l’espoir ont été palpables dès les premiers instants. Un proverbe africain dit justement qu’il faut un village pour élever un enfant. Dans ce récit, c’est une équipe dévouée qui aura tout mis en place pour accompagner cet homme dans un moment charnière de sa vie, pour le voir s’épanouir et grandir en sol québécois.

Tout a commencé pour Mani à la suite d’un courriel reçu en 2014 qui disait tout simplement : « Le Québec a besoin de vous ! ».
« Ça m’a interpellé ! Ce mail correspondait exactement à ce que je voulais. Dès lors, j’ai débuté mon processus d’immigration. Chaque jour, à raison d’une à deux heures par jour, j’étudiais le Québec, le Canada. Je regardais des vidéos, je lisais sur la culture, l’environnement que j’avais choisi. Cette préparation mentale m’a permis de me familiariser avec ce qui m’attendait ici », m’explique Mani.

Possédant une maîtrise en gestion des ressources humaines, c’est donc en tant que travailleur qualifié que Mani a été sélectionné pour venir s’installer au Québec et recevoir sa résidence permanente. Il poursuit : « J’ai finalement reçu mon autorisation en janvier 2022 et je suis arrivé ici un mois plus tard, soit le 4 février. J’hésitais entre trois régions du Québec pour m’établir. Je savais que je voulais être en région, l’agriculture biologique est une passion pour moi. C’est lors d’un Salon virtuel sur l’immigration que j’ai découvert L’ANCRE. L’équipe m’a présenté Saint-Jean-sur-Richelieu, les nombreuses entreprises qui recrutent et la proximité avec l’agriculture. Ça m’a plu, mais plus que tout, l’accompagnement qu’ils m’offraient, je n’avais jamais vu ça. C’est énorme ! »

L’ARRIVÉE
Au moment où un nouvel arrivant achète son billet d’avion pour le Québec, les procédures s’enclenchent pour que son arrivée se passe en douceur. Quarante-huit heures avant le départ, une entrevue virtuelle a lieu pour planifier l’agenda de la première semaine éprouvante qui débute. Les premiers jours sont déterminants !

Mani enchaîne : « Quelqu’un m’attendait à l’aéroport et m’a amené à l’appartement où je vis. Le même jour, un membre de L’ANCRE m’accompagnait pour acheter une carte pour mon téléphone et me permettre d’entrer en contact avec ma femme et mes deux enfants restés au pays. Il m’a également conduit pour mes premiers achats de base et me faire découvrir la ville. J’avais souvent imaginé ma venue ici, la réalité a été encore meilleure. L’ANCRE facilite tout ! »

L’INTÉGRATION
Une fois l’installation complétée, plusieurs autres services sont offerts pour soutenir le nouvel arrivant. Mani a d’ailleurs été jumelé avec une bénévole avec laquelle il communique deux fois par semaine pour l’aider à se sentir chez lui malgré l’éloignement de sa famille. L’aide à l’emploi fait également partie des services et celle-ci a débuté sans tarder, car l’accès à un travail est un facteur clé d’intégration.
Il m’explique : « Lors de notre visite de la ville, mon accompagnateur de L’ANCRE m’a montré l’entreprise DHL en m’indiquant que c’est là qu’il avait fait sa toute première expérience de travail à son arrivée. Grâce au référencement de l’équipe aux entreprises de l’organisme, j’ai obtenu une entrevue d’embauche et j’ai commencé un travail d’entrepôt en mars. Ce travail m’a permis de faire mes preuves et de me faire connaître par l’employeur. »

L’EMPLOYEUR
Moins de trois semaines plus tard, lors de mon passage chez DHL, Mani venait tout juste d’être promu adjoint aux ressources humaines. L’employeur a rapidement vu le potentiel de cette personne curieuse, intéressée, organisée et débrouillarde.
C’est donc un homme heureux qui termine notre entretien sur ce message d’espoir : « Il faut le vouloir pour l’avoir ! Fais tout pour être heureux ! Moi, je suis là où je veux être, et le bonheur, c’est ici, maintenant. J’aime avancer, évoluer et je transporte ça avec moi. C’est en quelque sorte la contribution que je veux apporter au Québec. »

Vous avez manqué d’autres beaux témoignages de succès vécus, c’est ici : coffre.ca/temoignages/
Voir plusVoir moins

À lire dès aujourdhui dans le Canada Français, lhistoire inspirante de Gnarou Mani.

Événements

Webinaire - Top 10 des atouts de vivre et travailler à proximité de Montréal

L’équipe de l’ANCRE est heureuse de vous inviter à son événement virtuel du mois de mars. Soyez avec nous et…

Marche - La découverte du Vieux St-Jean et ses ressources

L’équipe de l’ANCRE est heureuse de vous inviter à son événement d’échange interculturel du mois d’avril. Réservez votre présence pour…

Formation en ligne (jour) : Session Objectif Intégration

L’ANCRE offre les sessions Objectif Intégration en ligne, via l’application ZOOM. La prochaine séance de jour débutera le lundi 24…